RP : Les bons esprits se rencontrent…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

RP : Les bons esprits se rencontrent…

Message par Leye Xinthas le Mer 4 Juil - 16:04

Leye Xinthas, élu des humains et futur époux de la très belle Elindra de Yanovar, élue des elfes, était très excité par les préparatifs de son mariage. Il avait organisé l’ensemble des festivités avec la plus grande minutie : les décors, les tapisseries et les tapis, la disposition des bouquets de fleurs, la musique, les nombreuses victuailles, les distractions, les invitations, etc… Les membres de la cour étaient ravis de cet arrangement, les femmes bien que déçues de l’absence éternel de Leye à leurs côtés se pavanaient pour avoir les plus belles robes et peut-être pouvoir séduire un elfe. Rien ne semblait pouvoir le contrarier, tout n’était que réjouissance en ce milieu de printemps.

Cependant un événement inquiétant vint détruire l’ambiance harmonieuse de la communauté. Alors que Leye discutait joyeusement de la composition des bouquets avec le fleuriste le plus réputé du Royaume, son ami et loyal général, Adriann lui apporta une lettre de la plus haute importance. Leye refusa d’abord d’y prêter la moindre intention, persuadé que son mariage était plus fort que tout. Seulement, son ami n’était pas de cet avis et quand il lui somma de la lire d’un ton solennel et grave, le roi ne put que s’y résigner, une once d’inquiétude se dessinant sur son visage :

« Votre majesté,

Je vous prie de bien vouloir me pardonner de vous déranger en ces jours heureux. J’ai eu vent de votre futur mariage et je suis bien conscient que vous devez être très occupé par leur préparatif cependant je dois vous quérir pour un problème de la plus haute importance qui pourrait devenir un danger dans un avenir proche.
De nombreux signes viennent confirmer ce que je crains d’être une contamination funeste. En effet, le domaine du conteur diminue en surface de jour en jour, la forêt des ténèbres s’étend plus que jamais et à même commencer à ronger l’arche qui nous ait si chère.
De multiples animaux inconnus au Royaume viennent d’y apparaître, et particulièrement des bêtes de Foreoh. Les animaux de notre pays fuient de plus en plus vers le Sud de peur d’être contaminé, certains périssent dévorés par les bêtes démoniaques, d’autres sont tout simplement rejetés par les villageois proches du domaine, le reste attaque les villages voisins en quête de nourriture.
De plus, la maison du conteur perd de sa vitalité, chaque jour la mort rôde non loin et les nombreux chercheurs commencent à partir eux aussi. Des analyses ont même révélé que les arbres pourrissaient de plus en plus vite et de plus en plus jeune. La forêt meurt votre majesté et personne n’arrive vraiment à savoir pourquoi, il faut nous aider et nous donner du renfort, nous courrons à la catastrophe !

Pour le royaume et ses habitants,
Le conteur
»

Leye perdu son sourire en parcourant la lettre, le conteur était un de ses plus proches amis, il savait qu’il ne mentait pas : l’heure n’était plus à la fête. Il convoqua les plus grands savants du Royaume et leur proposa de se joindre à lui. Il leur expliqua l’importance du domaine du conteur qui était notamment l’un des lieux les plus propices au ravitaillement de la viande et organisa une inspection en compagnie de quelques soldats et de cinq élites choisit expressément pour l’occasion.


Ils partirent de jour avec deux charrettes pour les provisions et les savants et six chevaux pour le roi et ses élites. Le voyage dura seulement quelques jours mais l’ambiance au sein de la communauté semblait pesante. Tout d’abord, les savants et les élites ne se parlaient guère peu, trop différent autant d’un point de vue physique que d’un point de vue moral. Leye d’un naturel sympathique, tenta de nombreuses fois de les réconcilier mais cela fut vain. C’est Katarina qui faisait partie des cinq élites qui vint pallier à ce problème en offrant une coupe de vin au savant qui paraissait être le moins revêche. Ensuite un sentiment de peur germait en chacun d’eux : la peur de ne pas réussir leur mission, de se faire attaquer par une bête démoniaque, de ne pas pouvoir trouver une solution face à cela.

Enfin ils arrivèrent dans le domaine du conteur : les prairies étaient jolies du côté de la forêt de la vie, les oiseaux bien que rares gazouillaient tranquillement et apportaient une touche de joie mêlée aux savoureux parfums des arbres colorés. Puis vint la frontière entre les deux forêts, l’habitation fut en vue, l’arche à côté était moins éblouissante qu’avant. Tout semblait terni. Ils se rapprochèrent tous de l’habitation quand Katarina signala un potentiel danger : la porte d’entrée était fracassé, du sang tachait le bois et le métal, l’air devenait glacial. Une voix cachée dans la forêt cria :

« Fuyez, vite ! Il y en a deux ! Il… »

Il n’eut pas le temps de finir sa phrase quand deux monstres de tailles surhumaines sortirent de la maison et attaquèrent le convoi. Les élites se mirent en position de combat, chacun ayant une spécialité différente, ils étaient parfaitement entrainés à protéger le roi et ses savants. Katarina attrapa ses couteaux, Leye sortit une dague et une épée de soldat, toutes les élites encerclèrent la charrette.

L’un des deux monstres à tête de loup débuta l’assaut en lacérant violemment une jeune élite, qui s’écroula sur le sol, à jamais immobile. Katarina se mit aux abois et hurla en s’éloignant des deux monstres :

« Des loups des ténèbres, je croyais que ça ne sortait que la nuit et dans Foreoh ! »

Un autre membre de l’élite qui semblait être un vétéran répondu :

« Il faut croire que non… soit la forêt s’est étendu à tel point que les terres des démons s’en soient trouvé plus étendues, soit quelqu’un les a domestiqué et a organisé cette attaque. La question, c’est pourquoi ? »

Leye écouta attentivement la discussion et compris que le convoi ne pourrait y survivre sans jouer serrer. Il ordonna au soldat et à deux élites de fuir avec les savants tout en abandonnant les provisions et fit signe à Katarina et au vétéran de se rapprocher de lui :

« Est-il possible de les tuer un par un ou sont-ils trop fort pour envisager une quelconque offensive ? »

« On peut les vaincre séparément votre majesté. »

« Parfait »

Leye sourit doucement, l’un des loups avait suivi le convoi tandis que l’autre restait pour s’occuper d’eux. Leye ne laissa pas le temps aux élites de bouger et lança une dague dans l’œil du monstre qui rouge de colère chargea sur lui. Le jeune homme courra alors vers l’arche et entra dans la forêt de la Vie. Les deux élites attaquèrent sauvagement le loup qui n’avait d’yeux que pour Leye. Dans un élan de rage, il frappa violemment Katarina qui s’effondra, blessé à la poitrine. Le vétéran lui assainie un coup de lance dans le dos, le loup posa un genou à terre, déstabilisé. Leye en profita pour lui couper le bras à l’aide de son épée et Katarina qui s’était relevée l’égorgea vif.

Les trois jeunes gens se posèrent alors près d’un arbre et commencèrent à mettre des bandages sur la blessure de Katarina. Leye, inquiet pour le convoi et pour son ami, parti chercher un peu d’eau dans un puits non loin de là. Il se perdit dans ses pensées se demandant comment il pourrait rejoindre les savants et à qui appartenait la voix de la forêt quand une ombre se profila derrière lui. Il fit volte-face et vit le deuxième loup, un sourire lèvre, la bouche bavant. Leye crut que c’était la fin, il avait laissé son arme près des deux élites, il n’avait plus rien pour se défendre.
avatar
Leye Xinthas
Élu de Fanthaïsa
Élu de Fanthaïsa

Messages : 164
Date d'inscription : 18/05/2012

Feuille de personnage
En couple avec:
Guilde:
Pièces d'Or:
3443/20000  (3443/20000)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP : Les bons esprits se rencontrent…

Message par L'Aigle Rouge le Sam 18 Aoû - 19:43

Ethilan avait vu dans cette expédition en terre hostile une occasion parfaite pour enfin éliminer l’usurpateur. Cependant, maintenant qu’il était à la merci de l’hideuse bête, il ne pouvait se résoudre à le voir mourir comme cela. Il ne voulait pas qu’il meure accidentellement. Il voulait le tuer de ses mains, il voulait que le Royaume tout entier sache que c’était lui son sauveur. Ils devaient savoir que c’était grâce à lui qu’ils étaient libres. Grâce à sa malice inégalable et à son courage sans pareil.

Il était dans un arbre, posté juste au dessus de la scène. L’endroit était parfait pour s’assurer de la mort du roi, mais ça ne serait pas ici le lieu de son dernier souffle. Il fit signe à ses hommes de viser la bête et de bander leurs arcs puis il sauta de sa branche en hurlant comme une bête sauvage. Oiseau fonça sur la bête et lui lacéra les yeux en tournoyant autour de sa tête.
Alors que la bête mugissait de douleur et battait des bras anarchiquement, il s’approcha du roi et dit :

«Allons votre altesse, quelle imprudence indigne de votre rang et de votre malice… Où est donc passée votre arme ? Vous n’auriez tout de même pas commis l’erreur de l’abandonner auprès de l’autre bête ? Je suis très déçu… »


Il dégaina son couteau et s’élança avec l’agilité d’un félin jusqu’aux énormes pattes du monstre. Il lui trancha les deux talons, siffla à son ami de revenir auprès de lui et repartit hors de la portée de la créature colossale aussi vite qu’il s’en était approché. Son ami vint se poser sur son épaule et émit un petit cri aigu. L’aigle rouge sourit au souverain décontenancé et leva la main ; signe pour ses hommes de faire feu. Nombre d’entre eux étaient surpris de leur cible, néanmoins, le loup démoniaque reçut la salve entière à travers le corps. La bête affreuse n’avait pas eu son compte mais elle ne pouvait plus tenir debout, ne voyait plus et était transpercée de toutes parts par des flèches aux couleurs de la résistance.

« Vos légendaires élites ne sont donc pas si douées que cela pour assurer votre protection, « altesse » - il avait prononcé ce mot avec tout le dédain et le sarcasme qu’on pouvait insuffler à une parole – J’aurais pu en finir avec vous une bonne dizaine de fois depuis la mort de l’autre bête… Il faut croire que gagner ne m’intéresse pas vraiment. Je préfère finalement vous gêner et vous taquiner. Au fait, avez-vous eu des nouvelles de votre belle dame elfe ? L’on m’a dit qu’elle n’allait pas très bien. – Un petit rire convulsé naquit dans sa gorge – Vous allez certainement vouloir m’emprisonner sur le champ, cependant, ça ne serait pas dans votre intérêt, ni dans celui de vos fidèles soldats ou de vos savants… Vous avez besoin de moi dans cette affaire, et certainement dans d’autres plus… graves »
avatar
L'Aigle Rouge
Habitant de Fanthaïsa
Habitant de Fanthaïsa

Messages : 12
Date d'inscription : 18/06/2012

Feuille de personnage
En couple avec:
Guilde:
Pièces d'Or:
473/20000  (473/20000)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP : Les bons esprits se rencontrent…

Message par Leye Xinthas le Sam 8 Sep - 15:17

Leye qui avait cru qu’il allait mourir dans la forêt ténébreuse du domaine du Conteur fut extrêmement surpris de voir l’Aigle Rouge en personne, son pire ennemi, le sauver ainsi des griffes du destin. Il le contempla avec incrédulité et reconnaissance pensant qu’il devait être remercié de la meilleure façon possible lorsque l’individu ouvrit la bouche et perdit toute sa superbe :

« Vos légendaires élites ne sont donc pas si douées que cela pour assurer votre protection, « altesse » - il avait prononcé ce mot avec tout le dédain et le sarcasme qu’on pouvait insuffler à une parole – J’aurais pu en finir avec vous une bonne dizaine de fois depuis la mort de l’autre bête… Il faut croire que gagner ne m’intéresse pas vraiment. Je préfère finalement vous gêner et vous taquiner. Au fait, avez-vous eu des nouvelles de votre belle dame elfe ? L’on m’a dit qu’elle n’allait pas très bien. – Un petit rire convulsé naquit dans sa gorge – Vous allez certainement vouloir m’emprisonner sur le champ, cependant, ça ne serait pas dans votre intérêt, ni dans celui de vos fidèles soldats ou de vos savants… Vous avez besoin de moi dans cette affaire, et certainement dans d’autres plus… graves »

Leye fronça les sourcils et reprit immédiatement contenance. À peine avait-il été sauvé d’une terrible mort, qu’il était tombé dans le piège du chef de la rébellion. Quelle ironie ! Il devait maintenant subir les sarcasmes d’un ennemi qui n’avait qu’une envie : usurper son trône et le ridiculiser. Il se demanda pendant quelques secondes s’il n’aurait pas préféré mourir finalement lorsque le crachat d’un des subalternes de l’aigle rouge le réveilla. Il se leva tant bien que mal, s’épousseta un peu et se racla la gorge avant de dire d’une voix acerbe :

« Il me semble que mes élites ont réussi à tuer à deux une énorme bête pratiquement intouchable, là où vos... trente-quatre subalternes ont massacré une bête avec leurs multiples armes… Je considère donc bien entendu qu’ils sont très doués. Ensuite si vous étiez tellement sûr d’en finir avec moi, rien ne vous empêchait de succomber à votre désir. Même si je doute, sous votre respect, que vous soyez réellement capable de me tuer… »

Il s’avança le sourire à la lèvre vers son oppresseur et lui dit ironiquement :

« Vous m’admirez trop ! »

Les hommes de l’Aigle Rouge regardèrent Leye avec fureur. Il semblait réellement loyal envers leur chef et donc il était impossible de les soudoyer pour sauver sa peau. Leye s’assit alors près d’une pierre, bien en vue de tous puis dit d’une voix conciliante :

« Cependant je dois avouer que le Royaume, dont vous faîte tous partis à de sérieux ennuis et qu’il ait préférable que nous unions nos forces pour le sauver. Enfin si vous voulez toujours… devenir, peut-être, un jour, le roi du Royaume humain… »

avatar
Leye Xinthas
Élu de Fanthaïsa
Élu de Fanthaïsa

Messages : 164
Date d'inscription : 18/05/2012

Feuille de personnage
En couple avec:
Guilde:
Pièces d'Or:
3443/20000  (3443/20000)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: RP : Les bons esprits se rencontrent…

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum